La MSA soutient les crèches AVIP

Mis à jour le 08/06/2021

La difficulté à faire garder son jeune enfant, en particulier pour les familles monoparentales, constitue un frein majeur de retour à l’emploi. C’est pour mieux répondre aux besoins des familles en situation d’insertion, que l’Etat, la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf) et Pôle emploi ont décidé de signer en mai 2016 une charte afin de soutenir le développement des « crèches à vocation d’insertion professionnelle » (AVIP).



Ce dispositif permet à des parents d’enfants de moins de 3 ans de disposer de places réservées dans un établissement d’accueil du jeune enfant préalablement identifié et labellisé AVIP. En parallèle, les familles bénéficiaires sont accompagnées dans leur démarche d’insertion professionnelle par les services de Pôle emploi.

Conscients de l’importance de proposer des modes de garde adaptés pour les parents en recherche d’emploi ou en formation, la Préfecture de Seine-et-Marne, le Conseil départemental de Seine-et-Marne, la Caisse d’allocations familiales de Seine-et-Marne, la Mutualité sociale agricole d’Ile-de-France et Pôle emploi 77 ont souhaité promouvoir ce dispositif au  travers du lancement d’un appel à projets conjoint en 2020. 

Pour l’année 2021, le territoire Seine-et-Marnais compte ainsi cinq établissements d’accueil du jeune enfant labellisés AVIP :

Pontault-Combault
  • la Crèche familiale Au clair de la vie

Bray-sur-Seine
  • le Multi-accueil Mil’Mouch

Meaux
  • le Multi-accueil La maison de la Parentalité,
  • le Multi-accueil Cassini
  • la Halte-Garderie du Marché

La Caf de Seine-et-Marne soutient financièrement les structures labellisées à travers l’attribution annuelle d’une enveloppe de 5 000 €.
Le Département soutient également ces structures labellisées en attribuant une subvention complémentaire aux places effectivement réservées au dispositif AVIP.

La Msa d’Ile-de-France accorde une subvention de 2 000 € lors de la première labellisation des structures implantées en zone rurale (densité <  700 habitants/km²).

Pour poursuivre le déploiement de ce dispositif en faveur des familles, une prochaine campagne de labellisation est engagée en mai 2021.